ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Instrumentation, Mesure, Métrologie

1631-4670
Revue des Systèmes
 

 ARTICLE VOL 6/1-4 - 2006  - pp.361-364
TITLE
Interferometric Detection of Amorphous Alumina Grains in Betelgeuse

RÉSUMÉ

Nous présentons une étude de l'atmosphère étendue de la supergéante de type tardif Bételgeuse. A partir d'observations dans l'infrarouge proche, nous trouvons qu'une couche d'eau de très faible densité se trouve juste au-dessus de la photosphère de l'étoile. Cependant, les observations dans l'infrarouge moyen suggèrent une source d'opacité bien plus importante près de la photosphère, qui ne peut être dû à la couche d'eau. Nous montrons que des grains d'alumine amorphe sont la cause la plus probable de cette opacité et discutons cette hypothèse dans le contexte de scénarios de condensation de poussières.

ABSTRACT

We present a study of the extended atmosphere of the late-type supergiant Betelgeuse. From near-IR observations, we find that Betelgeuse has only a very low density water layer just above the photosphere. However, mid-IR observations suggest a much larger opacity source close to the photosphere, which can not be due to the water layer. We show that amorphous alumina grains are the most likely source of this opacity and discuss this hypothesis in the context of dust-condensation scenarios.

AUTEUR(S)
T. VERHOELST, L. DECIN, S. HONY, J. CAMI, K. ERIKSSON, Guy PERRIN, P. DEROO, B. VANDENBUSSCHE, L.B.F.M. WATERS

MOTS-CLÉS
interférométrie, supergéantes, Bételgeuse, poussières, atmosphère.

KEYWORDS
interferometry, supergiants, Betelgeuse, dust, atmosphere.

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (279 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier