ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Instrumentation, Mesure, Métrologie

1631-4670
Revue des Systèmes
 

 ARTICLE VOL 10/3-4 - 2010  - pp.121-140  - doi:10.3166/i2m.10.3-4.121-140
TITRE
Mesure des déformations du sol par la méthode des réflecteurs permanents StaMPS. Application à la ville de Paris

TITLE
Ground deformartion measurements by permanent scatterers StaMPS. Application on Paris city

RÉSUMÉ

Plusieurs travaux et projets européens ont prouvé la capacité de la méthode des réflecteurs permanents en interférométrie différentielle d’images radar (PSInSAR) pour détecter des déformations du sol de quelques millimètres par an. Cette méthode s’appuie sur l’exploitation de plusieurs images radar à synthèse d’ouverture (RSO) représentant le même site et acquises à différentes dates. Un réflecteur permanent (noté PS) est un pixel dont la décorrélation temporelle du signal correspondant est proche de zéro. C’est généralement le cas des coins formés entre le sol et les murs des bâtiments. Différentes implémentations de la méthode PSInSAR existent, parmi elles, StaMPS (Stanford Method for Permanent Scatterers). StaMPS propose une solution libre et a été développée pour palier certaines limites rencontrées avec les méthodes PSInSAR préexistantes lorsque le site d’étude est un site naturel. Néanmoins, nous montrons la possibilité d’appliquer StaMPS sur un site urbain. Le site choisi pour cette expérimentation est la ville de Paris pour laquelle une archive d’images RSO est disponible et où des phénomènes de déformation sont connus.



ABSTRACT

Many works and European projects have proven the ability of Permanent Scatterers Interferometric Synthetic Aperture Radar (PSInSAR) to detect the ground deformation of some millimeters per year. This method is based on the exploitation of a set of SAR images, representing the same area and acquired at different dates. A permanent scatterer (PS) is defined as a pixel with a temporal signal decorrelation close to zero. This is generally the case for the corners between ground and walls. Different implementations of PSInSAR exist, among them StaMPS (Stanford Method for Permanent Scatterers). StaMPS is an open-source and free software and has been developped to overcome some drawbacks of the pre-existent PSInSAR solutions when the studied site represents a natural area. However, we show here the possibility of using StaMPS on an urban area. We choose Paris, in France, as test site because an archive of SAR images are available and ground deformation phenomena are known.



AUTEUR(S)
Marwa CHENDEB EL RAI, Elisabeth SIMONETTO

MOTS-CLÉS
InSAR, réflecteurs permanents, StaMPS, zone urbaine, déformation du sol.

KEYWORDS
InSAR, persistent Scatterers, StaMPS, urban area, ground deformation.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (647 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier