ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Instrumentation, Mesure, Métrologie

1631-4670
Revue des Systèmes
 

 ARTICLE VOL 12/3-4 - 2012  - pp.9-11
TITRE
INTRODUCTION

RÉSUMÉ

Les recherches en mécanique des fluides, branche de la physique aux échelles multiples inondant notre quotidien, puisent leur essence aussi bien dans la connaissance des débits capillaires sanguins que dans la conquête de l’espace. S’intéresser aux écoulements des fluides, c’est avant tout tenter de les comprendre, d’appréhender les phénomènes physiques qui les régissent, de mesurer les grandeurs physiques quantitatives qui les caractérisent comme la vitesse, la température, la pression, permettant de remonter aux grandeurs dérivées incluant la vorticité, les flux de chaleur, les taux de déformation, les variations de densité ou concentration. Les huit articles présentés déclinent les techniques de mesures les plus employées actuellement dans le champ d’application de la mécanique des fluides. La majorité de ces techniques dérivent d’une approche d’investigation ou d’un diagnostic purement optique, par imagerie laser ou infrarouge, selon que les fluides dans leur environnement présentent un caractère isotherme ou non. D’autres, au contraire, empruntent une voie plus classique, comme la mesure des pressions. Ainsi, le premier article concerne les visualisations par variation d’indice de réfraction, basées sur les méthodes optiques telles que la strioscopie, l’ombroscopie et les techniques interférométriques qui constituent des outils de base précieux pour différentes disciplines scientifiques et d’ingénierie. Ces méthodes offrent la possibilité de « voir l’invisible » que sont les inhomogénéités optiques dans les milieux transparents comme l’eau, l’air ou le verre. En particulier, la strioscopie couleur orientée vers l’arrière-plan (CBOS : Colored Background Oriented Schlieren ), qui permet de mesurer directement les déflections de la lumière dues aux inhomogénéités optiques, telles que les gradients de densité dans un écoulement compressible, est présentée dans ce premier article. Le deuxième article a trait aux mesures holographiques. L’interférométrie holographique est une technique globale de diagnostic des écoulements qui permet d’accéder à l’évolution du champ de la masse volumique dans des écoulements complexes stationnaires et instationnaires. Dans cet article sont présentés les principes fondamentaux des bases de l’holographie et de la reconstruction du champ objet. Ensuite, l’interférométrie holographique à trois longueurs d’onde est détaillée lorsque des plaques holographiques panchromatiques sont utilisées en transmission ou en réflexion. Enfin, l’interférométrie holographique numérique couleur est largement commentée et validée par les résultats obtenus sur l’écoulement instationnaire en aval d’un cylindre en régime subsonique.



AUTEUR(S)
Guillaume POLIDORI, Paul SMIGIELSKI

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (34 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier