ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Instrumentation, Mesure, Métrologie

1631-4670
Revue des Systèmes
 

 ARTICLE VOL 13/1-2 - 2013  - pp.7-8
TITRE
Introduction

RÉSUMÉ

La surveillance des structures de génie civil (ponts, centrales, tunnels, barrages...), des structures aéronautiques métalliques ou composites (portes, voilures...), des réseaux de transports (chaussées, lignes ferroviaires), des terrains (digues, sols...), du bâti, etc., requiert le développement de dispositifs de mesures durables, peu intrusifs, temps réel et si possible déportés afin d’assurer la continuité de service et un haut niveau de sécurité. De manière générale, l’auscultation visant à la maintenance prédictive des structures suppose la mise en œuvre d’un système de diagnostic en temps réel qui repose sur des capteurs délivrant une information fiable, multiphysique et massivement distribuée en vue d’une analyse fondée sur des modèles de comportement et des outils avancés de traitement du signal intégrant la connaissance métier. Les capteurs à fibre optique offrent l’un des rares outils permettant de multiplexer les points de mesures ainsi que les grandeurs mesurées. Ils constituent un ingrédient majeur de cette stratégie de contrôle de santé à grande échelle. Ce numéro, dédié aux capteurs à fibre optique, donne un aperçu des développements et des applications industrielles dans lesquelles les capteurs à fibre optique amènent une réponse pertinente aux questions de surveillance de certains grands ouvrages. De nombreux autres cas d’applications et de développement auraient mérité notre attention. Nous avons voulu faire figurer ici aussi bien des articles sur le développement de méthodes d’interrogation ayant pour but de mieux appréhender ces « nouvelles technologies » et les performances métrologiques attendues, que des cas concrets d’applications industrielles. Les deux premiers articles illustrent des développements, l’un sur des capteurs ponctuels reposant sur des réseaux de Bragg permettant la mesure simultanée des déformations axiales et radiales, et l’autre sur un interrogateur à haute résolution et à grande portée pour la mesure répartie de la déformation et de la température fondé sur la rétrodiffusion Brillouin. Le troisième article présente des cas d’applications industrielles où la mesure répartie sur de longs linéaires est particulièrement appropriée pour la surveillance de structures pétrolières, gazières et électriques. Le quatrième article s’intéresse au durcissement des capteurs à fibre optique fondés sur l’effet Brillouin dans le cadre de leur mise en œuvre en environnement irradiant à des fins de surveillance du stockage géologique de déchets radioactifs. Les deux derniers articles s’intéressent aux capteurs à fibre optique fondés sur la rétrodiffusion Rayleigh pour la mesure de déformations de structures de génie civil. L’intérêt principal du mode d’interrogation Rayleigh par rapport au Brillouin, est sa très bonne résolution spatiale, pouvant atteindre quelques millimètres, pour une portée modeste d’environ soixante-dix mètres. Le premier de ces articles dresse une évaluation des performances du système de mesure en termes d’incertitude de mesure et de fonction de transfert mécanique entre la fibre optique et le milieu hôte (ici le béton). Le numéro se termine par un article sur l’utilisation des capteurs à fibre optique pour l’instrumentation des armatures des structures en béton.



AUTEUR(S)
Frédéric TAILLADE

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (15 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier