ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Instrumentation, Mesure, Métrologie

1631-4670
Revue des Systèmes
 

 ARTICLE VOL 6/1-4 - 2006  - pp.61-66
TITLE
What a Really Big Antarctic Telescope could Achieve

RÉSUMÉ

Malgré sa taille modeste, le télescope de 60 cm SPIREX a produit au Pôle Sud de nombreuses publications importantes, en seulement deux saisons d'opération. Quelle performance peut atteindre un télescope de 2 m, 8 m ou même 25 m ? Avec un fond de ciel infrarouge jusqu'à deux ordres de grandeur plus bas qu'aux sites tempérés, et des fenêtres atmosphériques plus propres, larges et stables, le plateau antarctique offre une opportunité formidable pour la prochaine génération de télescopes au sol. En plus de l'évident gain en sensibilité, le profil de turbulence atmosphérique a été mesuré indépendamment par deux équipes. Les résultats sont en excellent accord et promettent une résolution angulaire exceptionnelle sur un large champ de vue et une suppression de speckle imbattable sur des petits champs. Est ce que la première détection d'une exoplanète terrestre sera obtenue par un télescope en antarctique ? Si oui, quel doit être son diamètre?

ABSTRACT

Despite its diminutive size, the 60 cm SPIREX telescope at the South Pole produced a wealth of important publications from just two seasons of operation. What could a 2 m, 8 m, or even 25 m telescope achieve? With infrared sky backgrounds up to two orders of magnitude below those of the best temperate sites, plus cleaner, wider and more stable atmospheric windows, the Antarctic plateau provides a remarkable opportunity for the deployment of the next generation of ground-based telescopes. In addition to the obvious sensitivity gains, the atmospheric turbulence profile above Dome C has now been measured by two groups using independent techniques. The results are in excellent agreement and promise unrivalled spatial resolution across wide fields of view, and unbeatable levels of speckle suppression over small fields. Will the first direct detection of an earth-like exoplanet be achieved by an Antarctic telescope? If so, how big does this telescope need to be?

AUTEUR(S)
J. W. V. STOREY, M. C. B. ASHLEY, M. G. BURTON, J. S. LAWRENCE

MOTS-CLÉS
optique, infrarouge, télescope, antarctique, atmosphère, optique adaptative.

KEYWORDS
optical, infrared, telescope, Antarctica, atmosphere, adaptive optics.

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (136 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier